Et si on arretait de courir... une semaine, un mois.. un peu plus.  
Prenons le temps, le temps d'une lecture, de faire l'éloge de notre bien aimée, de notre réconfortante et si envoutante PARESSE. 

paresse

 

Parce que c'est important parfois de procrastiner... accepter de NE RIEN FAIRE. 

NE PAS BOUGER...

NE PAS SE LEVER ET ALLER S'ENTRAINER ...

RESTER DANS LE CANAPE EN RENTRANT...

SE TROUVER QUELQUES EXCUSES...

LAISSER LE TEMPS...

Le tout avec modération cela dit. 

D'une part, la Paresse périodique, par opposition à l'entrainement régulier, nous aidera a nous régénerer. Il faut savoir s'arreter de temps en temps pour les bienfaits que cela procure au corps, autant qu'à l'esprit. Une pause sera toujours bénéfique car elle nous aide a prendre du recul sur notre condition, et à repartir avec de nouveaux objectifs, une motivation reboostée, de nouvelles raisons de se donner à fond! 

De plus, paresser, procrastiner un peu... nous permettra de récupérer un peu de temps pour se consacrer à notre famille et amis, à nous meme, à nos objectifs personnels autres que sportifs. Ne rien faire, s'autoriser une période de pause, nous aide à nous détendre face à nos objectifs non atteints en CAP par exemple, à relativiser. Il faut apprendre à couper , lacher la pression , surtout si l'on court aprés un objectif chronométrique . 

C'est aussi l'occasion de changer ses habitudes ! Et de changer de paire de chaussure, de matériel. Se déshabituer pour se renouveller! C'est le moment opportun, avant de reprendre pour de nouveaux objectifs! 

Enfin, et c'est peut etre le plus important, s'arreter et récupérer, permettra au corps de se reposer , se régénérer . Il faut savoir stopper pour prendre le temps de se soigner quand le corps dit stop , quand la tête ne se motive plus. C'est bénéfique en tous points. 

 

Personnellement, je m'accorde une période d'arret de la course a pied aprés la fin de la saison printemps. Je déteste tout simplement courir par des fortes chaleurs et l'été c'est l'enfer. J'adore courir en temps normal, mais je trouve suicidaire de courir lorsque le thermométre passe les 25 degrés.  Alors je m'accorde une pause allant de fin juin à début aout, pour me reposer, tenter de nouveaux sports (cet année, j'ai choisi de me bouger en me mettant au tennis) , je profite autrement, notamment en profitant des festivals de musique qui est une autre de mes passions, je passe plus de temps avec les gens que j'aime . Fort heuresement, je vis dans le Nord, et début Aout... c'est deja la canipull (comme la canicule mais avec un Pull), donc c'est plutot bien pour reprendre. 

Et comme tout le monde je galère quand vient l'heure de rechausser les baskets car oui c'est une vraie pause qui fait du bien au corps et au moral.... et qui ne m'empechera pas de courir mon 2eme marathon l'année prochaine!  Je sais que la course a pied a son importance dans mon quotidien, que je ne lacherai jamais ce sport tant il m'apporte de belles choses dans la vie, alors oui je lache prise volontiers pour mieux repartir. Je m'accorde une période de PARESSE et cela ne fait pas de moi quelqu'un de faible. J'accepte d'en baver car je m'essoufle un peu plus que de coutume quand vient la reprise.

Et j'ai trop hâte d'accrocher mon prochain dossard et de prendre le départ de ma prochaine course en espérant vivre de beaux moments encore ! :)